Digitalisation des établissements sup : quels enjeux aujourd’hui ?

Aujourd’hui plus que jamais, les établissements supérieurs sont mis à rude épreuve et doivent jongler entre présentiel et cours à distance. Nombreux sont ceux qui ont déployé dans l’urgence des plateformes et autres technologies pour remédier à la planification complexe des apprentissages, à la mobilité réduite des étudiants, à la compétitivité accrue entre établissements ou encore aux réductions budgétaires. Néanmoins, ces initiatives en matière de transformation numérique doivent se poursuivre pour répondre aux enjeux sociétaux de demain. L’État ainsi que plusieurs fédérations dont le FIUC, encouragent d’ailleurs régulièrement les établissements supérieurs et les universités catholiques à accélérer leur digitalisation lors d’interventions publiques et conférences.

Comment la digitalisation des évaluations influence-t-elle l’attractivité et la compétitivité des universités et établissements privés ?

Les universités et établissements privés dont les universités catholiques sont d’autant plus touchés par cette crise que leurs frais de scolarité restent inchangés, et ce, malgré des modes d’apprentissage et des activités extra-scolaires fortement limités. Alors pour contrebalancer cette problématique, beaucoup ont ajusté leur pédagogie en favorisant les apprentissages hybrides, jonglant entre présentiel et cours à distance. D’autres, à l’exemple de la Faculté de Droit de Lisbonne (voir ci-dessous) ont plutôt misé sur une vision et une stratégie d’évaluation à long terme pour renforcer l’attractivité et la compétitivité de leurs établissements.

En effet, assurer la continuité pédagogique se traduit certes par la mise en place d’un enseignement hybride mais il ne faut surtout pas oublier la nécessité d’ajuster les modalités d’évaluation qui assurent l’acquisition des apprentissages par les étudiants. Cette stratégie d’évaluation est un des moyens d’assurer (et de rassurer) la qualité des enseignements délivrés et donc in-fine d’asseoir sa compétitivité et son attractivité sur le long terme.

Optimiser la gestion des examens a un autre intérêt : améliorer l’efficacité des équipes. La gestion des évaluations, depuis la création des examens à sa correction, en passant par l’organisation logistique est une tâche chronophage à faible valeur ajoutée. Optimiser chaque étape du processus en réduisant le temps de création des évaluations, en automatisant les tâches récurrentes ou en facilitant la correction sont autant de moyens d’augmenter l’efficacité des équipes et donc leur productivité. 

L’égalité des chances face aux examens et évaluations est un autre sujet critique dans l’enseignement supérieur. Les inégalités en matière d’espace de travail, d’accès internet, d’équipements informatiques demeurent bien réelles. Il est donc important d’assurer des règles et des accès aux examens et évaluations identiques pour tous. Aussi permettre à chaque étudiant d’installer un logiciel d’évaluation sur son propre ordinateur, pour un examen en présentiel ou à distance, disponible même sans connexion internet, tout en évitant les risques de triche, devient un argument de poids pour les établissements supérieurs.

Pour finir sur l’actualité de crise sanitaire, il faut souligner que la digitalisation des évaluations et des examens grâce à un outil comme TestWe offre aux universités et établissements supérieurs une souplesse et une agilité inégalées. En quelques heures seulement, ils peuvent basculer la tenue de leur examen en présentiel à un examen à distance (ou vice versa) ; et ce en quelques clics.


Pour être accompagné dans la digitalisation de vos examens, contactez notre équipe.


Cas Client – « Comment la Faculté de Droit de l’Université Catholique de Lisbonne bascule à 100% ses examens en distantiel en moins de 24 heures ? »

En 2019, la Faculté de Droit de l’Université Catholique de Lisbonne a repensé sa stratégie d’évaluation autour de 3 axes principaux : la réduction du temps de correction, la gestion centralisée des évaluations et l’impact écologique. Début 2020, la Faculté de Droit déploie TestWe pour ses 1ère et 2ème années. La solution a été fortement utilisée en présentiel par les étudiants depuis leurs ordinateurs personnels pour éviter le contact massif des équipements communs pendant la pandémie. 

En janvier 2021, le Portugal entre en confinement national ; toutes les Universités et autres Établissements Supérieurs sont donc contraints de fermer leurs portes pour la première fois. En cette période d’examen et malgré la forte réticence de la Faculté de Droit au distantiel, l’Université a dû elle aussi se résoudre à fermer. A la seule différence qu’elle a pu basculer l’organisation de ses examens à distance en moins de 24 heures vers TestWe, plateforme sécurisée dédiée aux examens en activant la fonctionnalité de surveillance et la haute sécurité : les modalités des examens se configurent en seulement quelques clics.

Face à ce succès, deux nouveaux pilotes sont actuellement en cours de déploiement dans deux autres établissements de l’Université de Lisbonne.

TestWe, la plateforme de gestion des examens et des évaluations

Depuis plusieurs années, la plateforme de gestion des examens et des évaluations TestWe est utilisée quotidiennement par plus de 100 institutions dans plus de 12 pays. Elle offre de nombreux avantages, à savoir :

✓ La gestion simple et homogène des examens sur tous les campus.

La gestion des évaluations est chronophage. Or, les établissements tendent à préférer l’usage du contrôle continu (aux examens de fin de semestre) plus adapté aux nouvelles méthodes d’enseignement. La solution TestWe offre une simplicité de gestion et une souplesse d’adaptation des examens et des corrigés fortement appréciées par les professeurs et directions pédagogiques des grands établissements.

✓ Une solution adaptée aux examens en présentiel et à distance (proctoring).

En quelques clics, l’équipe pédagogique peut basculer l’organisation de ses examens prévus en présentiel vers un mode à distance. Ainsi, face à une crise sanitaire qui requiert la fermeture des établissements supérieurs, les équipes pédagogiques peuvent ajuster l’organisation en quelques heures et assurer une continuité pédagogique sans trop de difficulté.

✓ La garantie d’un environnement sans triche, sécurisé et surtout offline.

Grâce à un logiciel installé en amont sur l’ordinateur, les examens sont accessibles uniquement à l’heure définie de manière sécurisée même sans connexion internet stable. De nombreuses fonctionnalités basées sur la webcam et l’audio de l’ordinateur permettent d’assurer un environnement sans triche pour tous.

Une interface intégrée à votre LMS.

La solution TestWe s’intègre via une API aux LMS en place, permettant de récupérer toutes les données utiles à la gestion des examens et déjà renseignées dans le système informatique ; une manière d’automatiser les imports de données tout en évitant les erreurs de saisie manuelles.

✓ La conformité aux réglementations françaises et internationales en matière d’usage des données personnelles (RGPD, CNIL).

La solution de gestion des examens et de surveillance TestWe collecte uniquement les données requises à la prestation de service. Ainsi, les copies/réponses aux examens et les flux de la webcam sont respectivement stockés à titre probatoire pour une durée maximum de deux ans et deux mois. Et en aucun cas ces données sont commercialisées à des tiers.


Pour en savoir plus sur les fonctionnalités de TestWe ou pour avoir une démonstration personnalisée de la solution, contactez notre équipe.

Des examens hors et en ligne faciles à gérer ? Sans papier ? Découvrez comment fonctionne le logiciel anti-triche TestWe.